Bonjour de Flip
  • Flip
    Messages : 13
    Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 20:50

    Bonjour de Flip

    par Flip » jeu. 20 juil. 2017 10:01

    Bonjour tout le monde,

    Voilà quelques années que je vous suis, d'ailleurs même depuis l'ancien site.
    Hier soir j'ai conclu l'achat d'un first 18 quillard et sa remorque près de chez moi.
    Le voilier est plutôt en bon état. il manque le spi et le moteur a été volé.
    il est équipé d'un étai fixe, avec Gv, genois, foc, tourmentin.

    Je m'appelle Vincent, j'ai 41 ans et j'habite le nord de la France.
    J'ai fait le tour du monde par les 3 caps plusieurs fois à la voile, mais seulement dans mes rêves :D
    J'ai appris à naviguer avec l'association les Glénans. Je n'étais jamais monté à bord d'un bateau avant.
    J'ai navigué 12 semaines autour de Paimpol, Concarneau et dans les bouches de Bonifacio.
    Je me suis dit qu'il est l'heure d'avoir mon propre boat et de continuer ma formation en apprenant de mes erreurs. j'ai pas mis un pied à bord depuis plus d'un an mais je pense pour cette raison que le first 18 a le bon profil.

    je vais rebaptiser le voilier, et il y a de fortes chances que ce soit : POP HIP :D

    à bientôt
    Vincent
  • eedry
    Messages : 8
    Enregistré le : ven. 5 mai 2017 21:44

    Re: Bonjour de Flip

    par eedry » ven. 21 juil. 2017 09:48

    Beau projet :)

    Question concernant le moteur : tu repartirais sur quel moteur ?

    De mon coté, j'ai un vieux Evinrude 4.5 de 30 ans que je souahite remplacer. En ordre de choix, je pense

    1/ yam
    2/ suzuki
    3/ honda

    en 6 cv...

    A suivre !
  • Flip
    Messages : 13
    Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 20:50

    Re: Bonjour de Flip

    par Flip » ven. 21 juil. 2017 13:12

    Salut !

    Pop Hip est équipé d'une chaise moteur je ne sais sur quoi partir concernant la longueur de l'arbre, Court ou long ?

    Je n'ai pas de préférence concernant la marque mais je pense que Yam et Honda font de bons moteurs.

    Beaucoup d'entre vous posent le moteur dans le coffre arrière en navigation ? Ou les moteurs restent accrochés ?
  • eedry
    Messages : 8
    Enregistré le : ven. 5 mai 2017 21:44

    Re: Bonjour de Flip

    par eedry » lun. 24 juil. 2017 09:05

    Bonjour,

    Il me semble que pour un first 18 c'est arbre long (le mien en arbre court à tendance à sortir). Au mouillage au club, la plupart laissent leur moteur mais j'imagine que ça dépend du coin et des vols.

    bonne journée
  • Arno33
    Messages : 345
    Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 10:29
    Contact :

    Re: Bonjour de Flip

    par Arno33 » lun. 24 juil. 2017 09:38

    Bonjour et bienvenue à vous deux.
    sur Chat'Mouille, un Mariner de 4CV 2 tps, jamais de soucis, aucun stress et bien suffisant jusqu'à maintenant, cet été dans le Golfe du Morbihan avec ses courants importants, on verra bien mais pour le moment, je reste plutôt confiant.
    Sur chaise moteur, on relève et donc pas besoin de le déposer sauf éventuellement par peur d'un vole de moteur.
    plus de 4cv, perso, j'aurais peur pour le tableau arrière quand même.
    ou alors, il vaut mieux bien renforcer tout ça!
  • Flip
    Messages : 13
    Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 20:50

    Re: Bonjour de Flip

    par Flip » mar. 25 juil. 2017 12:32

    De mon coté, j'ai le tableau arrière à renforcer. 8 trous à boucher et tableau arrière légèrement décollé.
    J('enverrai une photo sur un autre fil je ne sais comment m'y prendre pour réparer ça dans les règles de l'art)

    Je partirai sur un 6cv, 2 ou 4 temps ? 2 temps ça me rappellerai l'époque mobylette :D
    Apparemment, POP hip était équipé d'un mariner 8 cv.
    Sur la plaque signalétique Bénéteau d'origine, il est indiqué une puissance jusqu'à 10 CV possible.
  • Arno33
    Messages : 345
    Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 10:29
    Contact :

    Re: Bonjour de Flip

    par Arno33 » mar. 25 juil. 2017 14:06

    2 tps, consomme plus et fait plus de bruit mais ne coute rien est pas de soucis de fiabilité en général sur les "classiques".
    on a le temps d'en passer des litres, en 3 saisons, on a du passer 20-25l et pourtant, on a beaucoup bougé!
    donc on aurais économisé quoi, 20€???
    mouais... bof... on a bien d'autres frais a faire ailleurs.
    quand à la puissance, à moins d'être dans une zone a courants vraiment forts, un 6 cv convient très largement!
    aller, 6 si vraiment vous voulez, au delà, c'est du poids pour rien et de la poussée en plus qui vont forcer fortement sur le tableau arrière pour ne rien gagner en vitesse.

    j'avance généralement quand j'ai besoin, à 4 noeuds à moins d'1/3 de puissance alors, c'est dire s'il reste de la marge et conso mini.
    c'est un Mariner 4cv 2tps
  • Flip
    Messages : 13
    Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 20:50

    Re: Bonjour de Flip

    par Flip » mar. 25 juil. 2017 18:33

    Je naviguerai au départ dans le nord, certainement à Dunkerque. j'y connais plusieurs personnes qui m'aideront au départ à éviter les bancs de sable :lol:

    Quant au moteur je verrai ça plus tard, pour l'instant je vais préparer mon pti voilier pour le printemps .

    Merci pour vos réponses. ^^
  • Avatar du membre
    Tom Pouce
    Messages : 789
    Enregistré le : sam. 11 janv. 2014 01:35
    Localisation : Aquitaine
    Contact :

    Re: Bonjour de Flip

    par Tom Pouce » lun. 31 juil. 2017 14:17

    Salut,
    bienvenue chez toi,
    perso j'ai un mariner 4t arbre long 6cv
    acheté d'occas mais comme neuf.
    rien ne sert de faire plus comme le dit Arno.
  • CROC-MIGNON
    Messages : 390
    Enregistré le : mer. 10 oct. 2012 20:32

    Re: Bonjour de Flip

    par CROC-MIGNON » jeu. 3 août 2017 23:34

    A la lecture de ces messages, je vois une erreur classique que j'entends très souvent : plus de puissance pour vaincre un courant. NON !!! On ne peut jamais vaincre un courant ! Inutile d'augmenter la puissance pour cela.

    Rappel de la dynamique d'une coque:
    * Une coque à déplacement, c'est le cas du First 18, a une vitesse limite liée à sa longueur de flottaison. Pour notre bateau, c'est environ 5,5 noeuds. Une fois cette limite atteinte, on ne peut la dépasser qu'en faisant déjauger le bateau, en le faisant planer.
    * On ne fait pas planer un First 18 au moteur, à moins de monter une puissance délirante. N'oublions pas que la voile est considérablement plus puissante que nos moteurs auxiliaires.
    * Un bateau se déplace toujours sur la surface de l'eau et jamais sur la surface du fond de la mer. Si le bateau atteint X noeuds en surface, il les atteint toujours quels que soient les courants.
    * Si le courant va dans le même sens que la marche du bateau, il ira très vite par rapport à la terre, dans la cas contraire, il ira très lentement voire reculera.
    * Quelle que soit la puissance du moteur, un First 18 ne vaincra jamais un courant de plus de 5 noeuds.
    * Ce que l'on peut vaincre avec plus de puissance, c'est ce qui freine le bateau. Je répète qu'un courant ne freine pas le bateau (est-ce qu'un tapis roulant freine le marcheur qui est dessus ?) Ce qui freine, c'est un vent de face, c'est une carène sale, c'est une annexe à la traîne, c'est un bateau surchargé qui est plus enfoncé, etc.

    Puissance nécessaire:
    J'ai l'expérience de plusieurs moteurs que j'ai possédés:
    * Honda 2,3cv 4 tps. Cette faible puissance est suffisante pour atteindre 4,8 noeuds soit presque la limite possible. Mais ce moteur de faible cylindrée est pauvre en couple donc peu apte à vaincre les freins. Une carène sale fait chuter la vitesse de 1 noeuds, le vent fort de face aussi. (Le couple est grossièrement proportionnel à la surface du piston, à puissance égale, une grosse cylindrée peu poussée aura donc plus de couple qu'un petit moteur rageur.) La légèreté est un atout pour les manipulations. La faible capacité du réservoir est gênante pour des trajets prolongés. Le refroidissement par air simplifie la maintenance. L'embrayage centrifuge façon Mobylette est bien pratique. Poids réel 13,3kg réservoir vide, 14kg réservoir plein.
    * Suzuki 4cv 2tps. On ne va pas plus vite qu'avec le 2,3cv, mais le couple supérieur donne une marche plus constante. Le véritable inverseur est bien plus agréable que le retournement. La possibilité d'une nourrice séparée améliore considérablement l'autonomie. En 2 temps, il pèse moins lourd que les 4 temps. Poids réel 17kg réservoir vide, nourrice séparée. De tous les moteurs que j'ai possédé, c'est le plus adapté au First 18.
    * Tohatsu 6cv 4tps. Pratique, puissant, coupleux, mais lourd, très lourd, trop lourd, 26kg.

    Coté pratique du moteur:
    * Les moteurs à réservoir intégré ont une faible autonomie. Remplir dans les vagues n'est pas facile, il faut utiliser un tuyau à poire plutôt qu'un entonnoir. Moteur pour les manoeuvres portuaires seulement.
    * Une nourrice séparée est beaucoup plus adaptée aux trajets prolongés.
    * Un peu de couple est la garantie d'une marche régulière (grosse cylindrée), mais inutile de rajouter de la puissance (moteur poussé), cela ne sert qu'à consommer davantage et surtout pas à vaincre un courant !!! (Je répète, on navigue sur la surface de l'eau, que celle ci soit ou non mobile par rapport à la terre.)
    * Un véritable inverseur est très pratique. Bien plus pratique que la marche arrière par retournement.
    * Plus c'est léger et mieux c'est.

    Les 4 tps monocylindre actuels:

    3 classes:
    * Les tout petits. Honda 2,3cv, Suzuki 2,5cv. C'est le choix incontournable des régatiers. Ils ont une carène propre, un moteur léger qui ne sert qu'à quitter le quai.
    * Les moyens. 3 et 4cv. C'est le bon poids et la possibilité d'une nourrice séparée, mais c'est, hélas, la marche arrière par retournement.
    * Les gros. 4 à 6 cv, ce sont les mêmes moteurs avec des brides pour en limiter la puissance. Inverseur et nourrice, c'est pratique, mais le poids c'est trop. Ce sont pourtant les moteurs les plus répandus sur nos bateaux. Même cylindrée, même couple, le 4cv ira aussi vite que les 5 ou 6cv.
    * Les trop gros. A partir de 6cv commence des bi-cylindres, beaucoup trop lourds.

    Les 2 tps 4cv:
    * Interdits en neufs par respect de l'environnement, ce ne sont plus que des moteurs d'occasion.
    * C'est le meilleur compromis pour un first 18 excepté pour la pollution. Léger, bien assez puissant puissant et coupleux pour atteindre la vitesse limite de coque, avec inverseur et nourrice séparée. La mécanique est bien plus simple que celle d'un 4 tps.
    * Ces moteurs existent en bi-cylindre (Jonhson, Evinrude). Plus ronds qu'en mono-cylindre (Yamaha, Suzuki).

    Et les moteurs électriques ?
    * Un seul adapté au First 18, le Torqeedo 1003 avec la grosse batterie de 915 Wh (il existe une petite de 520Wh et une très petite de 300 Wh).
    * Comportement très différent d'un moteur thermique. Couple très supérieur au ralenti, mais n'augmentant pas avec la vitesse, laquelle fait grimper en flèche la consommation.
    * Excellent moteur de manoeuvre portuaire, vrai inverseur à la poignée. Le meilleur choix possible pour un régatier.
    * Bonne autonomie à faible vitesse, autonomie faible à grande vitesse. La plus grande distance possible s'obtient en marchant entre 2 et 3 noeuds seulement.
    * Très léger, d'autant plus que l'on peut séparer la batterie et la relier par un câble.
    * Commande à distance également possible.
    * Pas de bruit, pas d'odeur, on rentre le moteur dans le bateau et on ramène à la maison une batterie de 4kg seulement pour recharge.
    * Le plus gros inconvénient, un obstacle pour beaucoup, est le prix très élevé, proche de 2000 euros.

    J-M

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité