comme la quille(bréchet) lâche
  • ivilchespaz
    Messages : 7
    Enregistré le : mer. 31 oct. 2012 20:36

    comme la quille(bréchet) lâche

    par ivilchespaz » jeu. 15 nov. 2012 09:47

    Très bonnes à tous, une ronde de ma part!!!

    Me pardonner si je vais au grain.

    Je vais enlever la quille(bréchet) démontable de mon bateau pour la réparer il(elle) informe. J'ai vu beaucoup de messages, mais il ne me reste pas clair exactement comme retire l'axe qui fixe(assujettit) la quille(bréchet). Faut-il accéder depuis en(à) bas de la coque(casque) non ? Puisque de l'intérieur accède-t-on seulement au mécanisme d'élévation non ?. il faut enlever d'abord la peinture - le brevet et après cela il y a une plaque avec une vis : n'est-il {elle} pas tel ? Y a-t-il un message où est vue une photo de cette partie qu'il faut mettre pied à terre ?
    Merci.
    Un bon vent merci beaucoup
    Ignace pardonner si on ne m'entend pas, pas pas français et j'use un traducteur (un revers). un pardon.
  • Kerleven
    Messages : 25
    Enregistré le : jeu. 5 nov. 2009 20:27

    Re: comme la quille(bréchet) lâche

    par Kerleven » mar. 20 nov. 2012 11:46

    Bonjour,

    Le traducteur n'est pas parfait mais on comprend le sens.
    Il s'agit du démontage de la quille relevable.
    Il faut s'équiper d'un cric et de plusieurs cales de bois de différentes épaisseurs. Être au moins à deux.
    Mettre le bateau si possible en hauteur, c'est plus facile pour travailler.
    Il faut repérer l'emplacement des équerres sous le bateau et éventuellement faire sauter le mastic qui les cache. J'ai utilisé différents ciseaux à bois. Bien dégager le contour des équerres. On doit voir les têtes des vis, ce sont des vis fendues.
    Ne pas démonter le mécanisme de relevage de la quille par sécurité.
    A l'intérieur du bateau ôter les caches le long du puits de dérive et desserrer les écrous. Il est peut-être utile qu'une autre personne soit à l'extérieur pour maintenir les têtes des vis avec un tournevis.
    Petit à petit faire descendre la dérive à l'aide du cric, les équerres doivent venir avec le poids de la quille. On peut au fur et à mesure aider les équerres à se décoller à l'aide d'un tournevis entre la coque et l'équerre. Les équerres peuvent aussi tenir par collage du mastic.
    Ne pas oublier de libérer le mécanisme de remontage de la dérive, il y a une goupille sur l'écrou qu'il faut démonter.
    Une fois l'ensemble descendu, on a accès aux équerres, à l'axe et ses bagues et aux patins.
    Je n'ai pas réussi à démonter les vis des patins. J'ai fait intervenir une entreprise de mécanique. Si j'ai bien compris, il s ont soudé une tige sur la tête de la vis et s'en sont servi comme levier.

    J'ai fait regalvaniser les équerres. J'ai changer les vis et écrous, je les ai pris en inox, même chose pour les vis des patins. J'ai confectionné les patins en les découpant dans une plaque de plastique de même nature (nylon) avec une scie cloche montée sur une perceuse. J'ai modifié leur épaisseur en les montant sur une vis elle même fixée dans le mandrin de la perceuse et ai réduit leur épaisseur au ciseau à bois comme sur un tour. J'ai fait plusieurs modèles d'épaisseur différente.
    Pour le remontage, faire l'opération inverse.
    Pas facile de faire entrer la dérive, parfois les patins frottent de trop.
    Attention lors du revissage des boulons, il faut quelqu'un qui tienne les vis avec un tournevis pour éviter qu'elles tournent, le tout noyé dans du mastic du type Sikaflex.

    J'ai déjà fait un article avec des photos. A retrouver sur le site. Le bateau s'appelle KERLEVEN

    Ne pas hésiter à me demander des précisions.

    Bon courage

    Jean-Louis
  • Avatar du membre
    Jean (BAB'S)
    Messages : 152
    Enregistré le : sam. 16 janv. 2010 22:45

    Re: comme la quille(bréchet) lâche

    par Jean (BAB'S) » mer. 21 nov. 2012 00:36

    Hola Ignacio,
    Te deslizo algunas traducciones (entre parentesis) por que el traductor de google seguro que te lía...
    Jean Louis, je me permets de glisser quelques traductions en espagnol dans ton texte (super bien expliqué par ailleurs)
    Quand Ignacio vous offre une "ronde" c'est en fait une tournée (habitude de la Taberna del puerto, lieu de rencontre des voileux espagnols)

    Bonjour,

    Le traducteur n'est pas parfait mais on comprend le sens.
    Il s'agit du démontage de la quille relevable.
    Il faut s'équiper d'un cric (necesitarás un gato) et de plusieurs cales de bois (cuñas de madera de diferentes espesores) de différentes épaisseurs. Être au moins à deux.(minimo dos personas)
    Mettre le bateau si possible en hauteur, c'est plus facile pour travailler.(Si puedes es mejor levantar el barco para trabajar mas comodo)
    Il faut repérer l'emplacement des équerres sous le bateau et éventuellement faire sauter le mastic qui les cache. (localizar el emplazamiento de las escuadras y si es necesario retirar la masilla que las recubre; él ha usado un cuchillo de carpintero)
    J'ai utilisé différents ciseaux à bois. Bien dégager le contour des équerres. On doit voir les têtes des vis, ce sont des vis fendues. (tienen que aparecer las cabezas (rectas , no de estrella) de los tornillos )
    Ne pas démonter le mécanisme de relevage de la quille par sécurité. (no desmontar el mecanismo de alzado de la quilla por seguridad)
    A l'intérieur du bateau ôter les caches le long du puits de dérive et desserrer les écrous. Il est peut-être utile qu'une autre personne soit à l'extérieur pour maintenir les têtes des vis avec un tournevis.
    (Dentro del barco quitar las tapas a los lados de la caja de orza. Puedes necesitar que alguien esté en el barco para retener con un destornillador las cabezas de los tornillos)
    Petit à petit faire descendre la dérive à l'aide du cric, les équerres doivent venir avec le poids de la quille. (dejar bajar poco a poco la quilla con la ayuda del gato, bajará por su propio peso, según vaya bajando igual tienes que despegar la escuadras con un destornillador)
    On peut au fur et à mesure aider les équerres à se décoller à l'aide d'un tournevis entre la coque et l'équerre. Les équerres peuvent aussi tenir par collage du mastic.
    Ne pas oublier de libérer le mécanisme de remontage de la dérive, il y a une goupille sur l'écrou qu'il faut démonter.(no olvidar liberar el mecanismo de alzado de la quilla, Hay un pasador sobre el tornillo que tienes que retirar)
    Une fois l'ensemble descendu, on a accès aux équerres, à l'axe et ses bagues et aux patins.(una vez bajada la quilla tendrás acceso a las escuadras, al eje macho y hembra, y a los patines pastillas redondas de plastico creo)
    Je n'ai pas réussi à démonter les vis des patins. J'ai fait intervenir une entreprise de mécanique. Si j'ai bien compris, il s ont soudé une tige sur la tête de la vis et s'en sont servi comme levier. (él nopudo destornillar y lo hicieron unos mecanicos soldando una vara de acero ala cabeza del tonillo para usarla con ¡mo palanca)

    J'ai fait regalvaniser les équerres. J'ai changer les vis et écrous, je les ai pris en inox, même chose pour les vis des patins.(galvanizó de nuevo las escuadras, y cambio los tornillos y tuercas por Inox) J'ai confectionné les patins en les découpant dans une plaque de plastique de même nature (nylon) avec une scie cloche montée sur une perceuse. (hizo los patines recortandolos en una plancha del mismo plastico, nylon, con una sierra redonda de estas que se acoplan al taladro) J'ai modifié leur épaisseur en les montant sur une vis elle même fixée dans le mandrin de la perceuse et ai réduit leur épaisseur au ciseau à bois comme sur un tour. J'ai fait plusieurs modèles d'épaisseur différente. (luego redujo el espesor de los patines fijandolos a un taladro y rebajandolos con el cuchillo de carpintero)
    Pour le remontage, faire l'opération inverse. (para volver a montarlo todo idem a la inversa)
    Pas facile de faire entrer la dérive, parfois les patins frottent de trop.(aveces la orza se atasca un poco al entrar en la caja de orza, verifiacar el espesor de los patines)
    Attention lors du revissage des boulons, il faut quelqu'un qui tienne les vis avec un tournevis pour éviter qu'elles tournent, le tout noyé dans du mastic du type Sikaflex.
    (cuando vuelvas a atornillar las escuadras necesitarás que alguien sujetelas cabezas de los tornillos desde dentro. Todo ahogado en sikaflex)

    J'ai déjà fait un article avec des photos. A retrouver sur le site. Le bateau s'appelle KERLEVEN (je n'ai pas retrouvé larticle en question)
    Puedes ver este articulo que te puede servir http://www.first18.org/apfirst18/viewto ... rres#p3077




    Ne pas hésiter à me demander des précisions.
    (no dudes en pedir mas precisiones si las necesitas)

    Bon courage,
    Animo
    Soy francés pero navego por el mediterraneo español. Amarro; mas bien fondeo en Isla Plana (Murcia), si vas por ahí en verano... nos vemos en el agua
    Por cierto enhorabuena por tu compra, el barco es chiquitín pero va de lujo, aunque salte chufa. Una gozada y te gastará poco, que lo disfrutes

    Bon vent a tous
    Jean (BAB'S)
  • Kerleven
    Messages : 25
    Enregistré le : jeu. 5 nov. 2009 20:27

    Re: comme la quille(bréchet) lâche

    par Kerleven » mer. 21 nov. 2012 22:41

    Bonsoir,

    Voici le lien en question http://www.first18.org/apfirst18/viewto ... ?f=13&t=86
    L'information sur les équerres est en fin d'article. ;)

    Bon courage
    Jean-Louis
  • Kerleven
    Messages : 25
    Enregistré le : jeu. 5 nov. 2009 20:27

    Re: comme la quille(bréchet) lâche

    par Kerleven » mer. 21 nov. 2012 22:51

    Bonjour,

    J'allais oublier une information importante les patins ne sont pas en nylon car ils gonflent dans l'eau. Il faut utiliser du DELRIN d'après ce que j'ai lu dans d'autres articles. Par contre je ne sais pas en quelle nature de plastique j'ai fabriqué les miens. Jusqu'à présent je n'ai pas eu de problème.

    Bon vent comme le dit notre ami

    Jean-Louis
  • Avatar du membre
    Chris33510
    Messages : 77
    Enregistré le : mer. 4 janv. 2012 22:10
    Localisation : Andernos-les-Bains (33510)

    Re: comme la quille(bréchet) lâche

    par Chris33510 » jeu. 22 nov. 2012 15:54

    Salut Kerleven,

    Ouep c'est du DELRIN, un genre de polyoxymétacrylate ou -méthylène... enfin du POM je crois (mes cours de plasturgie sont loinnnn !).
    Le POM est plus dur que le nylon aussi, je pense que sa y joue sur l'usure du patin, mais je ne m'aventure pas ds des incertitudes...

    J'ai commandé les miens sur le net -> BLOCKENSTOCK.COM

    http://www.blockenstock.com/lot-de-mati ... ts_id/2358

    J'ai demander au type de me les faire en ep. 6mm, mais du 3,5-4mm serait plus adapté, le tout simplement collé au syka sur la quille !
    Ça le fait depuis 3 mois, j'ai mm posé le bateau sur 2 patins (il ne rentraient pas ds le puits, trop épais, en montant la quille avec le cric, j'ai soulevé le boat !).

    Enfin voilà, c'est toujours plus économique que d'acheter ceux de Bénéteau 120€ les 4 hors port ! :)

    Peace.
    Chris - ELISA DO BRAZIL (33510)
  • ivilchespaz
    Messages : 7
    Enregistré le : mer. 31 oct. 2012 20:36

    Re: comme la quille(bréchet) lâche

    par ivilchespaz » dim. 16 déc. 2012 22:51

    Bonjour à tous
    Un plaisir d'avoir de si bonnes personnes dans ce forum.
    Dommage qu'ils n'ont toujours pas idée de frances
    En tout cas, comme il l'a capturé BAB, un tour à tout le monde dans les eaux de la taverne du port.
    Merci beaucoup pour les explications et les références à envoyer.
    Ma quille est pas mal, mais comme je viens d'acheter le bateau je vais l'examiner pour éviter la navigation surprises.
    Si vous ne pouvez être présent de Noël avec l'aide de mon démontage frères.
    L'espoir peut surgir n'importe quel poste ou parcourez les photos du navire le long de la côte de Cadix - Huelva.
    Nous restons en contact sur ​​le forum.
    Merci à vous tous.
    Ignacio :D
  • Jeremy (Antioche)
    Messages : 284
    Enregistré le : mer. 9 sept. 2009 14:14

    Re: comme la quille(bréchet) lâche

    par Jeremy (Antioche) » mar. 18 déc. 2012 12:03

    Bonjour,

    en termes de mauvaises surprises il n'y a que très peu de chances de perdre la quille l'axe est vraiment trop solide pour ça. Au pire le point d'ancrage du vis sans fin peut céder ou le puits de quille peut s'encrasser avec de la vase et ou des coquillages empêchant le bon fonctionnement de la quille. Une révision de l'ensemble est néanmoins toujours rassurant!

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité